Rock Musik Area

rock, métal, hard, hardcore, alternatif et punk
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fight Club (film)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kobidoctor
Guitariste dans un petit groupe jouant dans un garage
avatar

Nombre de messages : 402
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: Fight Club (film)   Sam 24 Mar à 21:35

Présentation:

Fight Club est une adaptation cinématographique américaine du roman Fight Club de Chuck Palahniuk, réalisée par David Fincher et sortie le 10 septembre 1999 lors du Venice Film Festival en Italie. La date de sortie officielle aux États-Unis fut le 21 septembre 1999 au CMJ Film Festival et la première fut lancée le 6 octobre 1999.

Intrigue:

Un employé de bureau, expert en assurances (Edward Norton, le narrateur), seul, dans la trentaine, souffrant d'insomnie chronique et désillusionné par la vie, recherche une façon de s'évader de son existence monotone, façon qu'il trouvera grâce à l'aide d'un louche vendeur de savon, mi-nihiliste, mi-terroriste, Tyler Durden (Brad Pitt), qui lui fera découvrir une nouvelle façon de vivre et de voir les choses. Les deux personnages trouveront ainsi leur liberté face à la prison de la réalité à travers un Fight Club (club de combat) underground qu'ils créeront ; où l'homme peut être ce que le monde lui nie d'être. Mais leur Fight Club et leurs canulars inoffensifs, tout comme l'apparition d'une fille qui rôde dans les rues, Marla Singer (Helena Bonham Carter), les conduiront vers un cercle vicieux de comportements et de faits incontrôlables.

Commentaires

Fight Club est une critique des hommes et des femmes de notre société occidentale. Par Tyler, ils sont décrits comme étant des êtres soumis à l'apparence des mannequins des magazines et des publicités, qui selon l'exposé du film, influencent la perception de leur virilité et dégradent leur jugement inné. Tyler considère que vivre dans une société de consommation, de l'accepter puis de devenir acteur ne peut pas mener au bonheur. Selon lui, la seule possibilité valable serait de vivre primitivement, où l'on chasserait pour manger, où l'on vivrait loin de tous ces faux-semblants. Bien sûr, il reste encore la perspective d'amour, mais Tyler répond tout simplement : « On est une génération d'hommes élevés par des femmes. Je ne suis pas sûr qu'une autre femme soit la solution a nos problèmes. »

Le Fight Club en lui même n'est que le prolongement physique de la "non-virilité" de ses participants. À travers ces combats sanglants, ils retrouvent leur envie de se battre pour ce qu'ils sont, de prendre les choses "à bras le corps" ; ils réapprennent littéralement leur robustesse, leur vigueur ; ils comprennent qu'acheter une télévision 16:9 procure beaucoup moins d'adrénaline et de satisfaction personnelle que de mettre un adversaire au tapis ; ils sortent enfin de leur zone de confort pour se heurter aux choses les plus basiques. Peu à peu, ces hommes se transforment en ce que Tyler lui-même souhaite qu'ils se transforment. Ils redeviennent vifs, ils perdent tranquillement leurs désirs maladifs de consommer et Tyler se crée ainsi une "armée" de personnages disciplinés à valeurs simples ; personnes qu'il nomme les "singes de l'espace" (en référence aux singes utilisés comme cobayes pendant la conquête de l'espace).

Fight Club est ironique dans le sens où le film critique le système dans lequel il a été produit et dans lequel il puise ses codes. C'est au second degré qu'il faut certainement percevoir Fight Club ; non pas comme la réelle critique qu'il prétend faire, mais comme une blague (Fincher a lui-même qualifié son film de blague, sans oublier par contre que le film est tiré du livre original de Chuck Palahniuk). La dernière image du film (un pénis en image subliminale) en est la parfaite illustration, même si le film est plus ambigu que le livre sur cette notion de premier/second degré, avec notamment le dénouement "hollywoodien" du film (fin heureuse, présence d'une histoire romantique, etc.), à l'opposé de celui du roman. D'ailleurs cette ironie et ce second degré présentés précédemment se trouvent dans la schizophrénie du personnage qui devient victime de lui-même. Comme les discours anticapitalistes qui dépendent de l'existence même du capitalisme, le personnage devient victime de son refus de la réalité au sein de la réalité, telle qu'elle se présente : abrupte.

"Fight Club" prône l'auto-destruction et l'abandon d'espoir (mais pas le suicide). Tyler explique que seule une soudaine anarchie, et l'anéantissement du mode de vie existant pourrait nous sauver. Il explique que la vie ne sert à rien et que le paradis n'existe pas vraiment : si une personne meurt, après avoir eu une vie moyenne : elle ira au paradis. Mais sur Terre, elle ne laissera aucune trace. Tyler préconise donc que si l'on doit mourir, autant marquer l'Histoire, et choisir l'Enfer. "On a tous le pouvoir de changer le monde".

Il n'y a pas de façon précise de connaître le véritable nom du narrateur (qui est, sans contre-dit, le personnage principal). Son nom n'est ni présent au cours du film, ni dans le générique (on voit Narrateur comme rôle pour Edward Norton). Son prénom reste un mystère pendant une bonne partie du film, jusqu'à ce que Tyler l'appelle "Jack" alors qu'il fuit un combat imaginaire (vers la minute 127) dans un sous-sol d'immeuble. "Jack" fait également référence à un livre (que le narrateur a probablement écrit lui-même) qu'il trouve dans la maison qu'il squatte ; le narrateur dit alors à Tyler qu'il vient de trouver un livre avec des centaines de lignes poétiques écrites par des organes d'un certain Jack. On peut donc penser, à ce stade, que soit Tyler appelle le narrateur Jack à cause d'un lien avec ces livres, ou soit qu'il l'appelle ainsi parce que c'est son vrai nom. Dans les commentaires de Chuck Palahniuk et de Jim Uhls, un des deux dit "[…] from the beginning of the movie, until now, Jack has the authority of the film […]" lorsque l'on voit à l'écran le narrateur (22min43sec). Ces lignes (épisode du livre trouvé) sont reprises tout au long du film par le narrateur et font toujours référence au moment auquel elles sont dites :

* Je suis le bulbe rachidien de Jack. (minute 37)
* Je suis le colon de Jack. (minute 37)
* Je suis le canal biliaire évidé de Jack. (minute 50)
* Je suis la sueur froide de Jack. (minute 53)
* Je suis l'absence totale de surprise de Jack. (minute 72)
* Je suis la vengeance narquoise de Jack. (minute 73)
* Je suis la vie gâchée de Jack. (minute 75)
* Je suis le manque absolu d'étonnement de Jack. (minute 76)
* Je suis le sentiment de rejet exacerbé de Jack. (minute 91)
* Je suis le cœur brisé de Jack. (minute 99)


Source= http://fr.wikipedia.org/wiki/Fight_Club_(film)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avHin
Chanteur dans un groupe reconnu dans toute la ville
avatar

Nombre de messages : 729
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: Re: Fight Club (film)   Sam 24 Mar à 21:41

Honte a moi j'ai jamais vu ce film il faut trop que je le vois en plus il m'a l'air bien et puis il est culte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[$erGenT-TeQu!là]
Guitariste dans un petit groupe jouant dans un garage
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 30
Localisation : Au Pays Des Merveilles ^^
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Fight Club (film)   Mar 15 Mai à 10:32

Oui ce flim est cultissime!!
Un scénario très réussi (nan je dirais rien xD) et un exellent jeu d'acteurs, surtout Edward Norton!
Et a ne pas oublier une superbe B.O.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannelle
Guitariste dans un petit groupe jouant dans un garage
avatar

Nombre de messages : 428
Age : 29
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Fight Club (film)   Sam 19 Mai à 12:38

En quoi il est cultissime?
Je l'ai vu y a deux ans, je me rappelle de rien, juste que j'avais pas aimé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[$erGenT-TeQu!là]
Guitariste dans un petit groupe jouant dans un garage
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 30
Localisation : Au Pays Des Merveilles ^^
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Fight Club (film)   Sam 19 Mai à 21:53

Pourtant il est vraiment original, l'histoire est super, et le jeu d'acteur pareil..
Et la bande son.. fin bref re-regarde le !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannelle
Guitariste dans un petit groupe jouant dans un garage
avatar

Nombre de messages : 428
Age : 29
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Fight Club (film)   Sam 19 Mai à 23:47

mwai. Je raffole pas de brad pitt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[$erGenT-TeQu!là]
Guitariste dans un petit groupe jouant dans un garage
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 30
Localisation : Au Pays Des Merveilles ^^
Date d'inscription : 08/07/2005

MessageSujet: Re: Fight Club (film)   Dim 20 Mai à 0:53

Bah écoute moi non plus, c'est le seul film ou je peux le blairer mais ça m'étonne que t'ai pas aimé c'est pourtant un scénario interressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cannelle
Guitariste dans un petit groupe jouant dans un garage
avatar

Nombre de messages : 428
Age : 29
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Fight Club (film)   Dim 20 Mai à 14:02

Tout les films où il joue ne sont pas tous pourri, j'avais bien aimé ocean eleven.
Pour ce qui est de Fight club, j'avais peut être pas tous mes esprits non plus quand je l'ai regardé, j'avais pas compris toute l'intrigue et donc ca m' a soulé par ce que je comprenais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fight Club (film)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fight Club (film)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est le morceau du film "Nos meilleures années&quot
» un club une passion JOHNNY
» Bande originale du film IRON MAN 2 AC/DC (2010)
» Musique de film et paysage
» Slash fait dans le film d'horreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rock Musik Area :: Culture... :: Cinémas-
Sauter vers: